CÉLINE DUPUIS
AUTEUR, COMÉDIEN, METTEUR EN SCÈNE

Stéphane Hervé

Il n’a pas toujours fait du théâtre, il n’a pas commencé par ça, il a eu une autre vie professionnelle, il ne regrette rien, mais aujourd’hui, il est auteur, comédien, metteur en scène, scénariste et formateur et il en est très heureux.

Avec quelques complices de l’Ecole Charles Dullin, il a créé la Compagnie des ils et des elles en 2005. En 2008, il présente sa 1ère mise en scène à Avignon : Les Sept jours de Simon Labrosse, de Carole Fréchette. Puis, L’héroïsme au temps de la grippe aviaire, de Thomas Gunzig. Les projets de la Cie sont soutenus par la DRAC et la Région Hauts de France. Les deux dernières créations, La promesse de l’aube, de Romain Gary et Has been, co-écrit avec Frédérique Keddari, sont actuellement en tournée.

Acteur, il joue aussi pour les autres : Autour de ma pierre, il ne fera pas nuit, de Fabrice Melquiot, m.e.s. Bernard Pigot, JH cherche fusil, de Aude Sabin, par Ariane Heuzé, Pinocchio de Lee Hall, par Mathieu Létuvé, A l’infini du baiser de Frédérique Keddari Devisme, Nous étions debout mais nous ne le savions pas, de Catherine Zambon, par Pierre Lambert, Modèles vivants, de Régis Duqué, En attendant Billy, production CDN Rouen. The Vampyr, Caliband Théâtre. Et bientôt, Karoo, par Béatrice Courtois, Cie Etrange été.

Auteur, il a écrit trois pièces : Il est juif Adamo, Fuite nuptiale (à l’affiche au Théâtre des Mathurins, à Paris) et Has been, créé en octobre 2019. Une nouvelle pièce, Hashtag Seventies, est en cours d’écriture, pour les éditions Lansmann, Collection La scène aux ados.

Formateur, il a créé le Théâtre Outil et intervient régulièrement en théâtre d’entreprise, propose des formations utilisant les techniques théâtrales, d’improvisations et du coaching. Pour remettre l’humain au centre des préoccupations. Autant que possible.

ADMINISTRATRICE

Anne de Bréchard

Après un DEA de Sciences Economiques à l’Université de Bourgogne, elle se lance dans l’administration de compagnie théâtrale sous l’œil bienveillant de Pierre Lambert directeur du Théâtre de l’Espoir (Dijon). Au sein de cette compagnie, elle fait notamment, ses premières armes de coordinatrice/directrice de production pour le lieu de diffusion « Présence Pasteur », lieu accueillant 27 compagnies lors du Festival Off d’Avignon. C’est sur ce lieu qu’elle a rencontré la compagnie des Ils et des Elles avec son spectacle « les 7 jours de Simon Labrosse » de Carole Fréchette

Elle rejoint l’équipe de la Compagnie des Ils et des Elles fin 2011, où un vrai travail de compagnonnage débutera alors ; elle s’attache à monter les projets artistiques de Stéphane Hervé, metteur en scène de la compagnie.

Elle travaille aussi fidèlement pour le Théâtre de l’Espoir/ Présence Pasteur(direction Pierre Lambert), Les Piqueurs de glingues (direction Hugo Paviot) et le Théâtre de Ume (direction Emilie Faucheux)

Elle intervient également, de façon ponctuelle, à l’Université de Bourgogne à l’IUT de Communication

L’Humain est ce qu’elle privilégie dans chacun des projets artistiques dont elle s’occupe.

CÉLINE DUPUIS
CÉLINE DUPUIS
COMÉDIEN

Mathias Bentahar

Il débute sa formation de comédien à Acting International de 2010 à 2012.

Il participe ensuite à un stage de l’ARIA en Corse où il suit notamment les interventions de Nadine Darmon. En 2014, il intègre le Studio de Formation théâtrale de Vitry-sur-Seine puis rejoint l’Ecole Supérieur d’Art Dramatique de la ville de Paris (ESAD) sous la direction de Serge Tranvouez en tant qu’élève de la promotion 2017. Il y suit entre autres les classes de Laurent Sauvage, Christiane Jatahy, Julie Deliquet, Cyril Teste, Wajdi Mouawad, Igor Mendjisky ou encore Thierry Thieu Niang avec qui il a continué de travailler, au TGP.

En 2016 il crée le collectif Abrasifs avec lequel il accompagne le collectif les Bourlingueurs pour la création du festival Les Effusions sur l’ile du Roi en Normandie.

En 2017 il rejoint Amine Adjina et sa compagnie du Double dans leur nouvelle création : Arthur et Ibrahim.

Il crée en Octobre 2018 sa compagnie : Jean-Sol Partre

CÉLINE DUPUIS
COMÉDIENNE

Violaine Brébion

Parallèlement à un Master II d’études théâtrales, Violaine Brébion se forme à l’Ecole Claude Mathieu, puis en  stage avec Philippe Sireuil, Sylvain Maurice et Jean-François Sivadier.

Elle a interprété, entre autres, Virginie dans Un cœur sauvage de Christophe Botti, Agnès dans L’école des femmes de Molière, Ophélie dans Hamlet de Shakespeare, Sylvia dans Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, Hélène dans L’infusion de Pauline Sales, Maria dans Une femme seule de Dario Fo et Franca Rame et Laure dans Jours sans faim de Delphine de Vigan.

Elle a tourné dans plusieurs publicités, courts-métrages et téléfilms. Récemment, elle a interprété le rôle d’Ariane dans Ainsi soient-ils (Arte) et Paula dans Caïn (France 2).
Ele est aussi metteuse en scène. Elle collabore avec dans de grandes maisons d’opéra (Bastille, Opéra national de Lille, Opéra national du Rhin…) et monte elle-même plusieurs spectacles musicaux : Bastien Bastienne de Mozart, Didon et Enée de Purcell, Brundibar de Hans Krasa et Le petit ramoneur de Britten.

Au théâtre, elle met en scène Les nouveaux bâtisseurs de Mohamed Rouabhi et En quête de Louis d’Emmanuel Bodin.

Depuis 2014, elle travaille avec Stéphane Hervé pour le Théâtre Outil et la Cie Des ils et des elles.

CÉLINE DUPUIS
COMÉDIENNE

Anne Buffet

Après un 1er prix au Conservatoire de Rouen et une formation a l’école Lecoq, elle travaille avec de nombreux metteurs en scènes (David Gauchard, Philippe Awatt, Yann Dacosta…)Parallèlement elle réalise plusieurs courts-métrages après une formation scénario à la Femis.

Elle met en scène avec Yann Dacosta, Loveless un spectacle créé au CDN de Rouen, dans lequel elle joue. En 2020 Elle écrit et joue un solo WHAT IS LOVE mis en scène par Ariane Boumendil, soutenu par le fond Humour de la SACD

CÉLINE DUPUIS
COMÉDIEN

francois Godart

Formé au conservatoire d’Art Dramatique de Lille puis à L’ENSATT, à Lyon, Francois GODART joue depuis une vingtaine d’année des pièces du répertoire contemporain (auteurs anglo-saxons, allemands, suédois, italiens, français) et classique (Molière, Marivaux, Shakespeare, Tchekhov).

Il a également monter plusieurs spectacles, d’après des textes de Dario Fo, Courtelîne, Peter Brook…

Il joue depuis le début des années 2000 pour le cinéma et la télévision, on l’a vu notamment dans les petits meurtres d’Agatha Christie.

Il partage régulièrement son expérience d’acteur et de formateur dans le monde de l’entreprise et dans des écoles de formation. Il travaille en étroite collaboration avec la Compagnie des Ils et des Elles depuis 2013.

CÉLINE DUPUIS
COMÉDIENNE

CÉLINE DUPUIS

Céline Dupuis suit une formation de comédienne au cours Simon avec Joëlle Guillaud et Rosine Margat à Paris.

Au théâtre, elle joue à la fois des textes classiques et des textes contemporains sous la direction de nombreux(-se)s metteur(-se)s en scène : Justine Heynemann, Noémie Rosenblatt, Arnaud Anckaert, Julien Fisera, Marc Prin, Laurent Hatat, Thomas Piasecki, Stéphane Titelein, Dominique Sarrazin… Elle pratique le théâtre masqué ou d’objets  pour le Théâtre de La Licorne avec Claire Dancoisne ou pour Nicolas Ducron.

Depuis 2014, tout en continuant à être comédienne pour des compagnies, elle travaille plus collectivement à des projets personnels à partir d’œuvres littéraires adaptées pour le théâtre.

En 2019, avec Cyril Brisse et Chloé Vancutsem, elle crée Filigrane 111. « L’Art de perdre » d’Alice Zeniter, est le premier  spectacle de la compagnie. Ils y associent « Clarisse (une histoire de L’Art de perdre) », forme autonome de 45mn.

COMÉDIEN

Fabrice Gaillard

Fabrice Gaillard nait en Touraine. Tours pour Fabrice ce sont les ateliers théâtre, la boxe, Jean Laurent Cochet, la boxe, le lycée et l’option Théâtre, la boxe, la troupe du théâtre de L’Ante et la rencontre de différents publics, la boxe, l’improvisation, mais surtout Monique Fabre et son conservatoire de Région. Fabrice intègre ensuite La comédie de Saint-Etienne, il y passera 3 ans et y reviendra régulièrement y travailler avec entre autre J. C. Berrutti mais aussi A. VassilievE. MassetA. Tardy….

Il rencontre avec S. Tranvouez avec qui il va collaborer en tant qu’acteur plus de dix ans. Avec C. Veschambre et J. Rocha, ils feront partie du même collectif -le souffleur de verre- et monteront différents spectacles. Saint-Etienne lui permet également de rencontrer Béatrice Courtois : La vase de E.Ionesco, Les grand transparents ou Fantomette.


Il travaille également en Bretagne avec P. Tisson, M. Létuvé, M. Leroy, N.GranovskiB.Mounier et L.NabulsiS.Boucherie, Arnaud Ankaert, Anna Nozière (ils créeront trois spectacles), Estelle Savasta à Cavaillon, Christophe Moyer à Harnes, Thomas Piasecki … Partout où il est possible de défendre un propos artistique, dans une petite ville ou une capitale, un petit ou un grand Théâtre.

Mais aussi et toujours encore la Boxe.
CÉLINE DUPUIS
COMÉDIENNE, FORMATRICE

Jocelyne ISAAC

Après une formation « éclatée » avec, au fil des années et des rencontres, La Compagnie Goldoni , Eduardo Lorca, Omar Poras, Le Bataclown, Jim Woo Yoo et Thomas Prattiki, elle rencontre la Ligue Nationale d’Improvisation en 1990.

Elle commence alors un parcours d’improvisatrice : matchs d’impro (Cirque d’Hiver, Bataclan, Elysée Montmartre…), championnat d’Europe (Montauban 1997), championnat du monde (Montréal 1998), et devient coach en improvisation théâtrale. Elle met en application sa connaissance de l’impro et du coaching pour encadrer des formations : en entreprises, en milieu éducatif, en milieu social… en coaching individuel (management, négociation…)

En parallèle, elle mène ses projets de comédienne (elle joue Georges Feydeau, Mateï Visniec, Allan Bennett, René de Obaldia, Eric Westphal, Loleh Bellon…), elle met en scène 7 spectacles (seuls en scène, spectacles pour enfants, spectacles musicaux…), elle crée une dizaine de concepts de spectacles d’impro, elle tourne dans des téléfilms, des émissions télé et un long métrage (« Le Baiser Mortel du Dragon » de Chris Nahon)…

CÉLINE DUPUIS
COMÉDIENNE

CÉLINE Hilbich

Après une formation théâtrale chez Véronique Nordey, Céline Hilbich réalise un projet de théâtre au Sénégal, l’aventure dure deux mois, mais sera suffisamment puissante pour qu’elle décide de continuer à aller à la rencontre de divers univers théâtraux. Elle part s’installer à Berlin en 2005 pour participer à l’ouverture d’un Théâtre (Ballhausost). Elle y interviendra en tant qu’assistante à la mise en scène auprès de Uwe Eichler et Philipp Reuter.
Elle revient en France et crée en 2007 avec Olivier Nikolcic, La Compagnie de l’Ephémère. Elle y travaille en tant que comédienne et metteure en scène. Elle assiste à la mise en scène divers metteurs en scène dont Anahita Gohari, Laurent Hatat, Mounya Boudiaf, Didier Ruiz, Stéphane Hervé, Kheireddine Larjam.
A partir de 2010 elle commence à intégrer différentes structures afin de transmettre le théâtre (collèges, lycées, théâtre du Nord, théâtre Massenet, troupe des Educ’acteurs) 
Depuis 2015, elle co-dirige la compagnie Stelistô de Tempo pour laquelle elle joue (L’insoupçonné d’Olivier Nikolcic) et met en scène (Sans Frontières Fixes de J-P. Siméon, Si-Ching et le poisson Lune de M. Martinez Cavard).
CÉLINE DUPUIS
COMÉDIEN

Seron Keller

Formé au conservatoire d’art dramatique de Tours, il rejoint en 2000 la compagnie « Théâtre à cru » dirigé par Alexis Armengol. Il collabore en tant qu’interprète à une dizaine de créations. La compagnie pratique un théâtre contemporain qui joue et interroge la forme, les outils, la narration ou encore la place de l’interprète.

Il travaille depuis 2011 avec la Compagnie des ils et des elles » dirigée par Stéphane Hervé. Il collabore à l’écriture et à la mise en jeu de saynètes destinés à des publics et des problématiques spécifiques ; en 2014 je participe à la création de Fuite Nuptiale en tant qu’interprète. En parallèle de sa pratique artistique, ila développé depuis vingt ans une activité pédagogique autour du théâtre avec des partenaires et des publics variés.

CÉLINE DUPUIS
COMÉDIEN

Paul Frédéric Manolis

Il débute sa formation au conservatoire du 13ème arrondissement de Paris dans les cours de François Clavier. En 2012, il met en scène 4.48 Psychose de Sarah Kane avec la compagnie des Gueules Béantes. Après avoir quitté prématurément l’Académie – Ecole Nationale Supérieure d’art dramatique du Limousin – Paul-Frédéric Manolis joue dans Ivresse(s) de Falk Richter mis en scène par J-C. Fall. En parallèle, il effectue une mission de six mois dans un centre d’hébergement de stabilisation. En 2018, il joue dans Abeilles de G. Granouillet, mis en scène par M. Léris, en 2019, à nouveau avec J-C. Fall, dans Jours tranquilles à Jérusalem de M. Kacimi. Il est l’auteur d’une pièce de théâtre intitulée Des papillons violets plein la bouche, et d’un essai poétique, Croire en quelqu’un, qu’est-ce que c’est ?, édités respectivement en 2013 et 2018 aux Editions d’écarts. Il travaille actuellement à l’écriture d’un troisième ouvrage et à la création d’un seul-en-scène avec la compagnie Realvisceralisme.
CÉLINE DUPUIS
COMÉDIEN

Alexandre Le Nours

À 7 ans, je voulais être pâtissier ou cascadeur.

À 18 ans, j’étais champion de France d’improvisation et mon Baccalauréat L en poche.

À 22 ans je me suis formé à l’ERAC après quatre ans au Conservatoire de Tours.

Depuis j’ai travaillé avec Jean-Pierre Vincent, Mathilde Monnier, Alexis Armengol, Aurélie Van Den Daele, Françoiz Bouvard, David Gauchard, Julien Bonnet, Thierry Falvisaner.

À 42 ans, j’ai obtenu mon Diplôme d’Etat pour enseigner le théâtre.

À 43 ans, je fais des tartes Tatin sublimes mais je n’ai toujours pas appris à chuter dans un escalier.

CÉLINE DUPUIS
TECHNICIEN

clement commien

Durant le festival d’Avignon 2013, il rencontre Stéphane Hervé metteur en scène de la compagnie Des Ils et des Elles qui y présentait le spectacle « l’Héroïsme aux temps de la grippe aviaire ». 7 ans plus, ils collaborent toujours aujourd’hui.

Il a aussi désormais le plaisir d’accompagner différents metteurs en scène et projets : Mariline Gourdon Devaud de la compagnie du sans souci , Laurent Madiot « Le destin moyen d’un mec fabuleux » , Emilie Wiest de la compagnie « On nous marche sur les fleurs » , Philippe Nicaud de la compagnie « théâtrale Francophone ».

CÉLINE DUPUIS
LUMIÈRES

Nicolas Faucheux

Entre des études techniques et une passion pour le spectacle, il décide de rapprocher ces deux disciplines.

A partir de 1990, Après un BTS d’éclairagiste, il crée la lumière et tourne pour plusieurs structures et compagnies.

Il réalise également des mises en lumière événementielles et pérennes dans l’espace urbain.

Il collabore avec différents metteurs en scène (Philippe Awat, Brigitte Jaques-Wajeman, Sandrine Anglade, Claude Brozzoni, Stéphane Titelein, Anne-Margrit Leclerc, Stéphane Hervé, …), chorégraphes (Abou Lagraa, Mourad Merzouki), scénographes (Grégoire Faucheux, Yves Collet, Didier Gauduchon), éclairagistes (Marie Nicolas, Franck Thévenon, Yoann Tivoli, Nicolas Boudier, Roberto Venturi, Dominique Bruguière).